Association Aïda

En savoir plus sur Association Aïda...

En Octobre 2014, Aïda Younès Frangié décède en 17 jours des suites d’une leucémie foudroyante. Sa petite fille, Léa Moukanas, alors âgée de 15 ans tente de s’engager dans plusieurs associations qui visent à améliorer la qualité de vie des patients à l’hôpital. Sans succès : on explique à la jeune fille qu’elle est trop jeune.
Léa Moukanas décide alors, en Janvier 2015, de créer sa propre association, à laquelle elle donne le prénom de sa grand-mère, pour permettre à des jeunes de moins de 18 ans (entre autre) de s’engager en faveur d’autres enfants et jeunes de leur âge, qui eux, ne reçoivent pas de visites de jeunes à l’hôpital. Il s’agit ainsi de la première association en France qui permet à des lycéens d’intervenir dans les hôpitaux ainsi que la première association créée par des lycéens en Europe. Nous avons trois missions principales :
1/ Accompagner les enfants et adolescents atteints de cancers : au fil de la maladie en se rendant aux deux endroits où ils passent le plus de temps dans la semaine, à l’hôpital et à domicile.
2/ Financer la Recherche Médicale : sur les cancers de l’enfant et de l’adolescent, via des projets validés par un conseil médical et scientifique.
3/ Sensibiliser les jeunes : à la maladie et à l’engagement, au travers d’interventions dans les collèges, lycées, universités. Peu importe l’âge, les jeunes peuvent s’engager !